Viva l'opéra ! dans les cinémas UGC

Mon Compte

Mot de passe oublié ?

Pas de compte ? Inscrivez-vous
Se souvenir de moi ?
AÏDA

AÏDA

Giuseppe Verdi

THÉÂTRE DE LA SCALA DE MILAN

Aïda à la Scala de Milan, c’est le confort assuré tant l’opéra de Verdi est populaire et pas seulement en Italie ! Mais pour que la fête soit complète, la Scala a voulu proposer une nouvelle production signée Peter Stein sous la direction du maestro Zubin Mehta. Le metteur en scène allemand offre une esthétique très épurée, à mille lieues du péplum archéologique dont on a vu tant de variantes, pour resserrer l’action sur le drame humain, intime, passionnel – sans pour autant, bien sûr, priver les spectateurs de l’indispensable défilé du Triomphe ! Ainsi, les fils des destins qui se nouent apparaissent dans une parfaite lisibilité et, sans la surcharge visuelle parfois trop pesante à laquelle on est accoutumé, la musique n’en résonne que mieux. Et là encore, tout est au plus haut niveau, de la direction d’orchestre de Zubin Mehta, toujours en adéquation avec la dynamique théâtrale, à la belle distribution internationale réunie pour l’événement avec l’Aïda de Kristin Lewis, splendide de matière autant que de phrasé, l’Amneris d’Anita Rachvelishvili, impressionnante et somptueuse, ou le Radamès de Fabio Sartori tout de musicalité (même si son tour de taille n’en fait guère un jeune premier romantique…).


Découvrez Aïda :

  

INTRIGUE
L’amour du général égyptien Radamès et de l’esclave éthiopienne Aïda est d’emblée menacé par la guerre que vont se livrer leur deux pays. L’autre danger qui les menace s’appelle Amneris, fille du roi d’Egypte, éprise de Radamès : Aïda, son esclave, est ainsi, par la force des choses, sa malheureuse rivale. La victoire des troupes égyptiennes est totale et vaut un triomphe à Radamès, à qui le roi offre sa fille Amneris en récompense. Mais, de glorieux héros, Radamès va bientôt devenir paria de son pays, amené à trahir les siens en confiant d’importants secrets militaires à Aïda, missionnée par son père, le roi d’Ethiopie Amonasro. Condamné à être enseveli vivant, Radamès assumera pleinement son destin, au grand dam d’Amneris, prête à tout pour le voir vivre. Dans la solitude de sa tombe, Radamès retrouve Aïda venue lui réaffirmer son amour et mourir à ses côtés.

REPRÉSENTATION À 19H30 PRÉCISES.
OUVERTURE DES PORTES À 18H45, FERMETURE DES PORTES À 19H15.


DIRECTION MUSICALE

Zubin Mehta

MISE EN SCÈNE

Peter Stein

DURÉE DU SPECTACLE

2h56 dont 1 entracte de 20 min

VOIR LES TARIFS

Représentations (date & lieu)

  • PARIS
  • REGION PARISIENNE
  • PROVINCE
Vers CAVALLERIA RUSTICANA / PAGLIACCI Vers LA CENERENTOLA