Viva l'opéra ! dans les cinémas UGC

Mon Compte

Mot de passe oublié ?

Pas de compte ? Inscrivez-vous
Se souvenir de moi ?
DON GIOVANNI

DON GIOVANNI

Wolfgang Amadeus Mozart

OPERA DE MONTE-CARLO

Wagner l’appelait « l’opéra des opéras » : il est vrai que Don Giovanni de Mozart est sans doute un des plus grands chefs-d’œuvre de l’art lyrique, à la fois œuvre subtile, raffinée et sorte d’ouragan qui emporte tout. Parce que le personnage central, Don Giovanni, est une figure unique, mythique, au sens propre sur-réaliste. L’histoire de Don Juan vient de loin, de nombreux auteurs ont déjà utilisé ce mythe du séducteur. Mais Mozart va plus loin grâce à la musique qui donne sa force incroyable à ce Don Giovanni. Ce qu’on peut suivre dans cette mise en scène signée Jean-Louis Grinda, c’est – dans un beau décor inspiré de Chirico – la course éperdue d’un personnage tout entier habité par le désir mais aussi par l’imminence de sa mort. Et s’il tente d’étancher son désir en séduisant toutes les femmes qui passent sur son chemin, il va aussi rencontrer quelque chose qui le dépassera et le détruira.
Avec un trio exceptionnel, Sonya Yoncheva, toute de sensualité flamboyante, Patrizia Ciofi, frémissante de vérité intime, et Erwin Schrott, fascinant d’insolence et de sex- appeal, ce Don Giovanni impose un trouble étrange.



Découvrez Don Giovanni :

  

INTRIGUE
A Séville, en Espagne. Séducteur blasphémateur, Don Giovanni avance masqué pour séduire Donna Anna, par ailleurs fiancée à Don Ottavio. Anna le repousse et reçoit la protection du Commandeur, son père. Au cours d’un duel nocturne, Don Giovanni blesse à mort le vieil homme, avant de s’en aller, sans le moindre remords, vers d’autres proies, toujours flanqué de son valet Leporello, complice récalcitrant de ses audaces. Donna Elvira et Zerlina seront les autres victimes criantes du libertin. Après avoir perpétuellement glissé entre les mailles des filets – et s’en être délecté avec concupiscence – Don Giovanni ira brûler dans les flammes de l’enfer, entraîné par le spectre du Commandeur venu venger sa fille et rétablir l’ordre des choses.



REPRÉSENTATION À 19H30 PRÉCISES.
OUVERTURE DES PORTES À 18H45, FERMETURE DES PORTES À 19H15.


DIRECTION MUSICALE

Paolo Arrivabeni

MISE EN SCÈNE

Jean-Louis Grinda

RÉALISATION

Stephan Aubé

DISTRIBUTION

Don Giovanni : Erwin Schrott

Le Commandeur : Giacomo Prestia

Donna Anna : Patrizia Ciofi

Don Ottavio : Maxim Mironov

Donna Elvira : Sonya Yoncheva

Leporello : Adrian Sâmpetrean

Masetto : Fernando Javier Radó

Zerlina : Loriana Castellano

DURÉE DU SPECTACLE

3h20 dont 1 entracte de 20min

VOIR LES TARIFS

Représentations (date & lieu)

  • PARIS
  • REGION PARISIENNE
  • PROVINCE
Vers DON CARLOS Vers LES BRIGANDS