Viva l'opéra ! dans les cinémas UGC

Mon Compte

Mot de passe oublié ?

Pas de compte ? Inscrivez-vous
Se souvenir de moi ?
Katia Kabanova

Katia Kabanova

Leoš Janáček
Livret par Leoš Janáček d'après la pièce Groza (L'Orage) d'Alexandre Ostrovski
THEATRE REAL DE MADRID

“ Orage et désespoir ”

> Voir la bande-annonce

Il y a là assurément matière à découverte pour les amateurs de Viva l’Opéra : les opéras du compositeur tchèque Leos Janacek ne sont pas très souvent joués en France mais celui-ci est un vrai chef-d’œuvre qui mérite d’être connu. L’histoire en est âpre, douloureuse, cruelle : elle confronte la solitude et les désirs d’une jeune femme à la haine rance que lui voue sa belle-mère, au bord d’un fleuve à la fois fascinant et terrifiant, et dans la tension d’un terrible orage qui semble faire éclater les frustrations et le désespoir. L’adultère, le remords, la haine, le suicide : c’est une œuvre noire assurément, parfois presque étouffante, obsédante même mais d’une beauté ardente. Et cette représentation, magnifiée par la mise en scène de Robert Carsen entièrement plongée dans l’eau qui recouvre toute la scène, surface à la fois attirante et vénéneuse, est portée par l’interprétation hallucinante de la grande soprano Karita Mattila, habitée par son rôle avec une intensité scénique autant que vocale, une puissance à laquelle contribue aussi la direction d’un des plus grands chefs tchèques, Jiri Belohlavek. Découvrir Janacek à ce niveau, c’est se donner toutes les chances d’en être bouleversé.

Dans l’environnement étouffant d’une petite ville de province, Katia Kabanova, mariée au fade Tichon, est haïe par sa belle-mère, la Kabanicha. Elle se lie d’amitié avec la jeune Varvara qui, lors d’un voyage du mari, aide Katia à rencontrer secrètement Boris, dont la force brutale l’attire. Mais aussitôt le remords la taraude et, troublée par l’atmosphère qui précède un violent orage, elle avoue sa faute à son mari et à sa belle-mère. Plus tard, sur la rive du fleuve, Katia revoit Boris qui lui apprend son départ. Déchirée entre son devoir vis-à-vis de son mari, mais incapable de revenir vivre sous l’emprise de la Kabanicha, et son désir d’aller jusqu’au bout de son amour pour Boris, elle se jette dans le fleuve, laissant un mari désespéré et une belle-mère insensible.

logo Opera Online

REPRÉSENTATION À 19H45 PRÉCISES, OUVERTURE DES PORTES À 19H00

En partenariat avec : logo partenaires Katia Kabanova

DIRECTION MUSICALE

Jiri Belohlavek

MISE EN SCÈNE

Robert Carsen

ORCHESTRE

Choeur et Orchestre symphonique de Madrid

DISTRIBUTION

Katia : Karita Mattila

Dikoi : Oleg Bryjak

Boris : Miroslav Dvorsky

Kabanicha : Dalia Schaechter

Tichon : Guy de Mey

Koudriash : Gordon Gietz

Varvara : Natascha Petrinsky (Mezzo Soprano)

Kouliguine : Marco Moncloa

DURÉE DU SPECTACLE

2h13 / 3 actes dont 1 entracte

VOIR LES TARIFS

Représentations (date & lieu)

  • PARIS
  • REGION PARISIENNE
  • PROVINCE
Vers Le Chevalier à la rose Vers Ballet : Troisième Symphonie de Gustav Mahler