Viva l'opéra ! dans les cinémas UGC

Mon Compte

Mot de passe oublié ?

Pas de compte ? Inscrivez-vous
Se souvenir de moi ?
Le Barbier de Séville

Le Barbier de Séville

Gioacchino Rossini
Livret par Cesare Sterbini d’après la comédie de Pierre-Augustin Caron de Beaumarchais
OPERA NATIONAL DE PARIS - OPERA BASTILLE

Sans doute l’opéra bouffe le plus célèbre de l’histoire de la musique et une éternelle source de délices. Rossini le composa en quelques semaines, empruntant ouverture ou airs à ses propres ouvrages, sérieux comme comiques. Mais tous les remarquables ensembles sont originaux. Dans le final du premier acte, Rossini mêle tous les styles et enchaîne avec une virtuosité stupéfiante duo, trio, quintette et sextuor. Le Barbier de Séville fut aussi l’un des premiers triomphes européens de l’opéra.
Avec son incroyable verve et sa gaieté juvénile, Le Barbier de Séville fit la fulgurante renommée internationale de Rossini. Manuel Garcia, le créateur de Figaro, le fit représenter au Théâtre-Italien à Paris en 1819. Ce fut la même gloire à Vienne en 1822, où « Le Barbier » fit tomber l’Euryanthe de Weber et le Fierrabras de Schubert, et à New York en 1826, où Garcia s’était embarqué avec sa fille, Maria Malibran.
Avec une nouvelle production de ce chef-d’œuvre populaire entre tous, le metteur en scène italien Damiano Michieletto fait ses débuts à l’Opéra de Paris.

A Séville, au XVIIIe siècle. Le joyeux barbier Figaro aide le Comte Almaviva a conquérir Rosine. Mais Rosine, qui n’est pas restée indifférente aux sérénades de son mystérieux soupirant, est jalousement gardée par le vieux Docteur Bartholo, qui compte bien, aidé du sinistre Don Basilio, épouser sa pupille au plus vite. Que faire pour contrer les projets du vieillard ? Figaro n’est pas à court d’idées. Toutefois la première tentative échoue, et le Comte Almaviva, déguisé en « Lindor », un étudiant sans le sou, repartira penaud de la demeure de Bartholo ; la seconde escapade, elle, réussira quasiment, et au terme d’échanges de billets, de déguisements et de situations abracadabrantes savamment réglées, l’amour de la belle Rosine et du Comte Almaviva, enfin rendu à sa véritable identité, finira par triompher.

En partenariat avec : logo Fondation Orange
 logo Fra Cinéma

REPRÉSENTATION À 19H30 PRÉCISES.
OUVERTURE DES PORTES À 18H45, FERMETURE DES PORTES À 19H15.


MUSIQUE

Gioacchino Rossini

DIRECTION MUSICALE

Carlo Montanaro

MISE EN SCÈNE

Damiano Michieletto

DÉCORS

Paolo Fantin

COSTUMES

Silvia Aymonino

LUMIÈRES

Fabio Barettin

ORCHESTRE

Orchestre et Chœurs de l'Opéra national de Paris

DISTRIBUTION

Il Conte d’Almaviva : : René Barbera

Bartolo : Carlo Lepore

Rosina : Karine Deshayes

Figaro : Dalibor Jenis

Basilio : Orlin Anastassov

Fiorello : Tiago Matos

Berta : Cornelia Oncioiu

DURÉE DU SPECTACLE

3h05 / 2 actes dont 1entracte de 30 min

VOIR LES TARIFS

Représentations (date & lieu)

  • PARIS
  • REGION PARISIENNE
  • PROVINCE
Vers Don Carlo Vers  La Khovantchina