Viva l'opéra ! dans les cinémas UGC

Mon Compte

Mot de passe oublié ?

Pas de compte ? Inscrivez-vous
Se souvenir de moi ?
TUDOR ET MILLEPIED

TUDOR ET MILLEPIED

Antony Tudor et Benjamin Millepied

OPERA NATIONAL DE PARIS - PALAIS GARNIER

La dernière oeuvre majeure d’Antony Tudor, The Leaves are Fading, créée en 1975, trois ans avant l’ultime The Tiller in the Fields, est souvent considérée comme la plus « abstraite » du chorégraphe, qui n’a cependant jamais approuvé ce qualificatif au sujet de la danse. L’absence de référence narrative et d’identification des personnages, caractéristiques de nombre de ses ballets, semble pourtant bien témoigner d’une échappée, au crépuscule de sa carrière, vers une forme d’écriture plus épurée. L’accent nostalgique de l’anecdote – une femme voit surgir le souvenir de ses amours passées – résonne aussi comme une rétrospection, opérée par des duos consacrant les figures classiques sur la musique amoureuse d’Antonín Dvořák. Devenus des symboles de la chanson française, les textes et la musique de Barbara continuent, vingt ans après la disparition de l’artiste, de résonner avec une profondeur et une poésie mélancolique inégalées. Ces mots et ces timbres sont inscrits au coeur de la nouvelle création de Benjamin Millepied.

MUSIQUE
Antonín Dvořák
(musique de chambre pour cordes)

CHORÉGRAPHIE
Antony Tudor

DÉCOR COSTUMES
Alessandro Sartori
LUMIÈRES
Jennifer Tipton
CRÉATION MUSIQUE
Barbara

CHORÉGRAPHIE
Benjamin Millepied

COSTUMES
Alber Elbaz

LUMIÈRES
Dominique Bruguière



REPRÉSENTATION À 19H30 PRÉCISES.
OUVERTURE DES PORTES À 18H45, FERMETURE DES PORTES À 19H15.


DURÉE DU SPECTACLE

1h40 dont 1 entracte de 20 min

VOIR LES TARIFS

Représentations (date & lieu)

  • PARIS
  • REGION PARISIENNE
  • PROVINCE
Vers LE LAC DES CYGNES Vers TOSCA